Ponet Canet pym rae

Quatre générations

Abel Tesseron, fondateur de la Maison Tesseron en 1905

Abel Tesseron, fondateur de la Maison Tesseron en 1905

Guy Tesseron, seconde génération

Guy Tesseron, seconde génération

Alfred et Gerard Tesseron, troisième génération

Alfred et Gerard Tesseron, troisième génération

Mélanie Tesseron, quatrième génération

Mélanie Tesseron, quatrième génération

Poussez les portes du domaine Tesseron à Châteauneuf-sur-Charente et découvrez un trésor familial : une collection unique des plus fins cognacs. L'origine de ce trésor remonte au XIXe siècle, date à laquelle Abel Tesseron fit l'acquisition de cette propriété et commença à collectionner des cognacs rares et prestigieux.

Une tradition perpétuée par son fils et son petit-fils Alfred, qui dirige aujourd'hui l'entreprise et possède également le prestigieux Château Pontet-Canet, un cru de Pauillac classé en 1855.

C'est en 1905 qu'Abel Tesseron crée sa propre entreprise de cognac, à cheval sur deux domaines séparés, l'un situé dans la région de la Grande Champagne (Boneuil) et l'autre en Petite Champagne (Saint-Surin). À l'époque, il collectionne des réserves d'eau de vie, qu'il conserve soigneusement dans une crypte du XIIe siècle. En plus de lui forger une solide réputation parmi un petit cercle de connaisseurs, ces trésors inestimables deviennent très prisés par les grands négociants en cognac, qui utilisent ces eaux de vie de qualité pour compléter leurs assemblages.

Aujourd'hui, grâce à une demande continue et en constante augmentation, l'entreprise vend de plus en plus de ses cognacs sous le nom de Tesseron. Les cognacs Tesseron ont la particularité de porter le nom de « lot », un terme rarement utilisé en Charente. Comme l'explique Alfred Tesseron : "Ces lots sont, en fait, des assemblages de nos meilleures réserves."

La tradition continue

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.